Le vers de tarière

Le lève-tôt…

Un ver de terre couché sur son “dos”, de sorte que le côté lumineux de son ventre est visible

Les vers de terre sont des oiseaux de nuit. Lorsqu’il fait nuit, les vers de terre quittent leur terrier pour ouvrir de nouvelles aires d’alimentation.

Lorsque le jour se lève, ils se retirent dans la terre.

La raison de l’activité nocturne : les conditions météorologiques au crépuscule et la nuit sont plus agréables pour les vers de terre que pendant la journée. Comme ils respirent à travers leur peau, celle-ci doit être maintenue constamment humide.

Des générations entières d’enfants d’oiseaux ont été et sont élevés grâce à la nourriture des vers de terre. Les merles, les étourneaux, les grives, les mouettes et les corneilles, en particulier, fouillent le sol à la recherche de vers de terre.

Cela peut être facilement observé dans le vignoble lors de la culture mécanique du sol. Le sol ameubli par la charrue est un véritable buffet de vers de terre pour les oiseaux.

Mais le plus grand prédateur des vers de terre est la taupe.

 

…n’attrape plus autant de vers

Il n’y a pas que les taupes et autres qui causent des problèmes aux vers de terre. Pire encore, les effets d’une culture mécanique et chimique trop intensive du sol.

Il est loin d’être vrai qu’un ver de terre peut en devenir deux si on le coupe en deux. Le fait est que la capacité de régénération est limitée aux segments postérieurs du corps du ver de terre.

L’avant et le milieu du corps contiennent les organes vitaux. Si ces derniers sont blessés, le ver de terre ou les deux moitiés du ver de terre meurent.

C’est pourquoi les arêtes vives de la charrue et du timon sont fatales pour les vers de terre.

Dans les sols où le travail du sol est intensif, la population de vers de terre est sévèrement décimée.

L’utilisation d’herbicides prive à long terme les vers de terre de leur base alimentaire. Dans les sols traités, toutes les activités des vers de terre diminuent considérablement en peu de temps.

Afin d’attirer l’attention sur la mise en danger et surtout le grand bienfait des vers de terre, le 15 février est consacré aux vers de terre dans le monde entier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *